Le drame de ne pas avoir le bon produit dans le bon magasin

Quel est le véritable drame du détaillant ?

Que l’un de ses clients ne trouve pas sa taille parce que le produit ne serait pas dans la bonne boutique.

Si cela arrivait, nous prenons le risque que le client cesse de se sentir attiré par la marque, qu’il visite d’autres boutiques et qu’il perde de plus en plus l’intérêt sur notre marque en créant de nouvelles habitudes de consommation. L’impact des réseaux sociaux et la fermeté de l’omnicanalité font que le dommage soit de plus en plus important, visible et persistant.

Encore plus douloureux que le manque de stock et de rester à court de produit en ce qui concerne les articles à plus grande rotation dans le magasin, c’est que le produit se trouve dans des boutiques où les rotations ne seraient pas celle que l’on espérait après avoir introduit le produit. Si nous n’avions pas prévu, identifié et rectifié cette circonstance, nous finirons par avoir un excès de stock qui sera difficile de liquider même au prix de perdre une partie de la marge avec des promotions ou des soldes.

Ils n’ont pas ma taille ?

Ne pas avoir de stock suffisant d’un produit au long de la campagne de ventes représente un « drame » pour tout détaillant voulant garder son image de marque, fidéliser son consommateur et maximiser la rentabilité de ses investisseurs.

La vente perdue non seulement réduit le Cash-Flow, mais elle empêche d’évaluer correctement le potentiel des ventes d’un produit dans une boutique et limite la possibilité de pouvoir suivre les tendances réelles du marché, ce qui pourrait affecter la saison en cours et même les suivantes, si les mesures correctives pertinentes n’étaient pas prises.

Dans le cas où des solutions technologiques adéquates à la phase de planification ne seraient pas prises lors d’une nouvelle campagne, il existe le risque que l’erreur initiale se propage au fur et à mesure si nous avions sous-estimé le potentiel réel de vente par catégorie de produit dans des boutiques ayant été mal approvisionnées précédemment.

Prévenir les ruptures de Stock pour pouvoir remédier à temps au problème

De même, malgré tous les efforts pour exécuter une planification selon les meilleures pratiques, il est nécessaire de pouvoir disposer de la capacité d’identification de toutes les casuistiques que, par exemple, du fait du retard dans les livraisons des fournisseurs ou des restrictions dans la distribution aux points de vente, pourraient déterminer des situations de rupture de stock imminentes.

Les algorithmes qui permettent de trouver le stock idéal facilitent l’application, jour après jour et semaine après semaine, les corrections possibles et nécessaires pour maintenir le niveau de produit adéquat : sans excès de « stock de sécurité » pouvant devenir un excédant dans le cas où la prévision de vente ne serait pas respectée.

De même, il est important d’avoir la capacité pour détecter agilement des changements de tendance chez les consommateurs, ainsi que suivre la saisonnalité typique de chaque famille sur le marché. Pour pouvoir y arriver, nous aurons besoin de mener à bien des actions de gouvernance sur les couvertures de stock qui seront complétées au fur et à mesure selon les pics de ventes, et pour nous anticiper à la phase de chute finale de ventes au long du cycle de vie du produit.

Surveiller le dégagement du choix

Le planificateur pourra choisir entre s’approvisionner avec des envois depuis le magasin, à travers des dévolutions ou en faisant le balancement entre boutiques.

Si la complication logistique des grandes distances rend peu viable d’utiliser le magasin comme une source de réapprovisionnement, la technologie permettra au détaillant de pouvoir créer le concept de « boutiques poumon » qui concentreront le stock et où il pourra surveiller à tout moment le dégagement du choix. Pour ce faire, la technologie appliquera des indicateurs clé de performance permettant de détecter si tous les produits sont en train d’avoir le nombre de rotations attendus aux différents points de vente.

Intelligence de planification

La technologie permet aux équipes de planification de pouvoir appliquer l’expérience, la sagesse et la capacité de résolution aux problèmes, tenant compte de tous les acteurs en jeu qui sont gérés : magasins, transports ou boutiques, entre autres.

Dans une entreprise de vente au détail, grâce au fait que toutes les casuistiques qui ont besoin d’attention sont rapidement disponibles en quelques clics, les planificateurs peuvent finalement dire au revoir aux pochoirs si confus, ou aux croisements de tableaux si dangereux, en évitant nombre des travaux manuels qui détournent souvent la capacité de réaction des précieux professionnels qui font partie de son équipe. La clé se trouvera toujours dans le besoin d’agir avec la plus grande rapidité possible.

La vente au détail ne dort jamais

Chaque fois que l’on n’arrivera pas à détecter rapidement le besoin de mener à bien une action corrective face à l’éventuel manque de produit dans les boutiques, nous pourrons perdre des ventes ou, dans le meilleur des cas, réduire la marge, ce qui entraîne une perte de compétitivité par rapport au reste d’entreprises concurrentes du secteur.

Analyticalways, grâce à sa capacité d’analytique prédictive et de machine learning, permet d’obtenir une prévision spécifiquement conçue pour la vente au détail qui applique des solutions dont le résultat peut être mesuré et vérifié.

Cette prévision correspond au résultat des spécificités et des méthodologies des consultants et experts du secteur qui analysent et solutionnent les casuistiques concrètes dans chacune des affaires de vente au détail de nos clients.

Le fait de pouvoir anticiper les besoins de produit des boutiques c’est la clé pour obtenir des améliorations remarquables par rapport au taux de rupture de stock.

Des métriques très importantes pour les investisseurs et les contrôleurs financiers comme le ROI et le GMROI sont directement mises en place dans les solutions d’Analyticalways. Le fait de mettre à jour à l’instant les données de stocks, des ventes, des commandes, etc., permet au planificateur de la vente au détail de mesurer les améliorations à partir de la saison en cours ou In-season.

D’accord, je veux ce produit, mais… combien de temps va-t-il mettre à arriver ?

Aujourd’hui, et grâce à l’évolution rapide de la technologie pour la vente au détail, il n’est plus nécessaire d’attendre des semestres ni de croiser les doigts pour qu’un Big Project se déroule tel que nous l’avions planifié, et non plus pour qu’il puisse se synchroniser avec les temps des collections.

La mise en place rapide de la plateforme cloud et son intégration facile avec les systèmes ERP ou DWH des entreprises, donne lieu à ce qu’en moins d’un mois il y ait déjà une réponse rapide et forte au besoin de disposer du stock adéquat dans la boutique.

Les outils technologiques, de plus en plus, commencent à contribuer de manière clé et distinctive sur le marché en aidant à ce que l’on puisse obtenir une plus grande satisfaction et une plus grande expérience de la part des consommateurs à l’égard de la marque.

Nous nous trouvons face à un pari gagnant dans le court terme grâce à leur contribution en ce qui concerne le Cash-Flow, et à moyen ou long terme grâce à l’impact positif sur la perception de la marque et à la maintenance des niveaux de circulation assurant que le consommateur continue d’avoir toujours des touch points, ou des points de contact avec le produit, même au-delà du résultat.

Les outils de planification de stocks, restitution et transfert d’Analyticalways, disposent des fonctions d’analytique prédictive, une prévision conçue pour la vente au détail et des capacités de calcul du stock idéal, restitution, balancement et gestion du cycle de vie du produit dans la boutique, entre autres fonctionnalités créées par des experts en vente au détail.

Le conseil de leurs consultants, aidera à tout moment les vendeurs au détail à anticiper les besoins de produit de leurs boutiques et d’obtenir des améliorations remarquables par rapport à leurs taux de rupture de stock.


DEMANDEZ PLUS D’INFORMATIONS

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.